AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
UN NOUVEAU PROJET DANS LA BAYOU SE CONSTRUIT PAR ICI

Partagez | 
 

 si je m'endors

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


pseudo : METEORUS
messages : 2
avatar : NON
crédits : METEORUS
ville : LAIVE-YORK
localisation : PROCHE DE CET IDIOT


MessageSujet: si je m'endors   Mer 19 Déc - 5:19


Loki Martoli
❝ is it hard to go on, make them believe you are strong. Don't close your eyes. All my nights felt like days. ❝

surnom(s)Loki suffit. âge29 ans. anniversaireChaque bonne pipe. nationalitéAméricain à la famille bien italienne. ville d'origineLas Vegas. lieu de vieMotel de Laive-York. occupation(s)Protège le cul de xx, accessoirement agent pour célébrité de seconde zone. qualitésfidèle comme un cleb's, ingénieux comme un singe, armé comme un taliban. défautsféroce comme une hyène, vicieux comme un putain de crotale, méfiant comme un journaliste. avis sur le vaudouIl s'est vaguement renseigné sur la chose. Tout le côté religieux il s'en care le coquillage voyez. Bon, le côté fantômes tout ça, ça lui rappelle les vieilles histoires de sa grand-mère. Mais franchement, il a autre chose à foutre que s'occuper de ça. groupechien jappô lie pas morde. avatarje l'aime trop j'le garde pour moi.


crédits tumblr & sugar slaughter.

J'ai la boule au creux du ventre, la boule enfoncée dans les rêves. Je ne comprends pas. J'ai mal à l'espoir, et pourtant si tout va mieux un jour c'est bien maintenant. J'suis plus l'enfant. J'suis plus demain. C'est aujourd'hui. Alors regarde, regarde, comme je sais pas pleurer. Comme le ciel bleu brûle son ardeur dans les premiers flocons de neige. Je crois qu'on perd haleine. J'ai ce cri dans la gorge, cette plaie béante. Je t'aime. Je t'aime tout le monde et tous les toi que je n'aurais jamais. Je ne voudrais pas revenir en arrière mais choisir les prochains éléments. Je voudrais semer de vous sur mon parcours. Je voudrais t'expliquer, toi dont l'âme me partage, toi devant qui s'effilochent tous mes semblants de mensonges. J'ai peur, tu sais. Je ne sais plus de quoi. J'ai oublié. Mais je voudrais vomir, vomir ce truc sournois qui me ronge les entrailles. J'ai peur d'être déjà perdu. Comme si je luttais contre un truc beaucoup, beaucoup trop grand. Un complot à l'échelle planétaire. Une poussière qui se crame les ailes au soleil. Je flippe. Je flotte. La musique m'entraîne, Liberta, Liberta... J'ai peur, tomber dans l'arène de tous les regards, sous les piques et devant les juges. Je ne sais pas me faire aimer. Et le reste, je crois bien que j'en veux même pas. Je suis l'anonyme, mais vous savez, toi tu sais. Je suis partout mais nulle part. Je ne reviens pas. Je cherche ce que j'ai laissé. Je voudrais rassembler tout... Tout ça. Avant que les portières ne claquent et que la vie s'en aille. Avant que les graviers volent et défigurent les gens. Avant de sentir la pierre s'enfoncer dans mes veines. Je voudrais que ça ressemble vraiment à quelque chose. Autre chose. Avant le dernier virage ou la dernière pluie. Avant l'écran et les barbelés. Avant d'ouvrir les yeux sur le ciel gris. Avant que mes yeux se raccrochent à l'inévitable. Avant que mon cerveau se liquéfie. Avant de fondre sous l'acide, je voudrais. Mais t'sais bien que je sais pas choisir, pas parler. T'sais que. Ou bien pas. T'sais bien que c'est pas moi qui parle, seulement la rage d'autrefois. T'sais bien que j'ai changé. Que je reviendrais pas. Que je ne pardonne jamais. Jamais.

Et dans les rangs, il aurait du donner la main. Mais non les autres ça faisait peur. C'était méchant. Et puis surtout, ça s'invitait dans les rêves sans permission et ça finissait par les faire voler en éclats.

J'ai des bleus au coeur et ça ne s'en va pas.

Je finirais pantin. Je suivrais ces chemins qui ne m'appartiennent plus, ces voix sans issue qui m'opposeront à mes éspoirs. J'abandonnerais du regard le ciel et les étoiles parce-que les distances qui m'en séparent. Je ne suis pas sûre d'avoir le droit de les éffacer.

L'action ici, prédomine sur de longues descriptions de votre toast du matin ou du degrés de confort de votre voiture. Sur votre histoire aussi. Ce qu'on avait besoin de savoir est déjà inscrit plus haut, personne ne se présente comme une auto-biographie imposée. Une fois donc la première partie de la fiche remplie, nous vous poserons une mise en situation, courte, mais efficace. Visant à découvrir votre personnage sous l'oeil de l'imprévue, aussi spontané que possible. Pour cela aussi, nous vous demanderons de répondre à cette mise en situation en 30 lignes maximum, 10 pour le minimum. La couleur est annoncé, méfiez vous bien des ombres  Wink.

cam ∞ METEORUS
❝ in real life ❝
agedix-neuf (encore oui, dites moi que mes 20 sont loin). fréquence connexionsi vous saviez… commentairePuah. dernière volontétoujours une clope, merci d'avance.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

any other name

pseudo : RUTLEDGE ASYLUM.
messages : 291
avatar : b. WHISHAW
crédits : nevermore
ville : lucieville

Age : 22

MessageSujet: Re: si je m'endors   Mer 19 Déc - 12:52

REBIENVENUUUUE.
Ton avatar est trop chouette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


pseudo : coke
messages : 149
avatar : julia johansen
crédits : mattress hole (ava) tumblr & pepperland (code)
ville : laive-york


MessageSujet: Re: si je m'endors   Ven 21 Déc - 17:28

il est azeregfegr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


pseudo : .NEObelzebuth
messages : 59
avatar : Jon Kortajarena
crédits : LipsLikeAMorphine
ville : lucieville
localisation : Sur l'autre mer, mec. (Montréal)

Age : 25

MessageSujet: Re: si je m'endors   Mar 25 Déc - 7:03

Joli monsieur, bienvenue dans mes contrées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


pseudo : naïade (bbcakes)
messages : 3
avatar : jake cooper
crédits : kidd & tumblr


MessageSujet: Re: si je m'endors   Mer 26 Déc - 17:26

MON LOLO, MON KIKI, C'EST MON LOKI
rah putain, 'j'ai des bleus au cœur et ça ne s'en va pas.' comme je l'aime cette phrase ! j'ai dévoré ce début de fiche, j'ai envie de dire ; fais chier mais elle est où la suite ?!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


pseudo : nancy babich
messages : 285
avatar : axel serine
crédits : nancy babich
ville : st john


MessageSujet: Re: si je m'endors   Sam 29 Déc - 1:08



J'vous aimeuh . Mon doudou pour avoir la suite faut que tu me proposes une mise en situation, si tu veux bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: si je m'endors   

Revenir en haut Aller en bas
 

si je m'endors

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Marianne - Dans la chambre où tu t'endors (1972)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SHADY WATERS :: THROUGH THE LOOKING GLASS :: QUI VEULENT CROIRE-